Rechercher
  • claudetteahsoon

Comment aimer l'Inde ? - Fév 2015 (2/3)



L'arrivée en Inde pour un occidental ne se passe pas toujours sans heurts..L'inde est un pays grouillant de vie, qui vient nous chercher dans notre zone de confort et nous en expulser : nos sens sont exacerbés par les fortes odeurs, le bruit perpétuel, les couleurs vives.. ; et il n'est pas possible de rater la saleté et l'extrême pauvreté environnante ou de ne pas être confronté à cette extrême densité de population qui semble empiété sur notre espace vital. C'est dérangeant, et souvent agressant. Mais comment dépasser tout cet inconfort et accéder à l'Inde profonde, dans toute sa beauté, d'accéder aux joyaux qu'elle cache afin de pouvoir vivre une expérience unique et exceptionnelle ? 


La phase de rejet

L'aventure en Inde commence déjà par la demande de Visa. Où il faut parfois revenir 3 fois pour pouvoir faire sa demande car justement au moment où vous venez au consulat, le système informatique ne fonctionne pas. Mais après maintes efforts pour comprendre l'accent indien en anglais, beaucoup de patience, vous avez finalement votre visa ! 

Lors de mon premier voyage en Inde, je devais arriver à Chennai avec une correspondance à Bombay. Au moment de prendre ma correspondance, on me dit que je ne suis plus enregistrée sur le vol Bombay Chennai ! S'en suit une longue période de négociations avec le bureau de la compagnie aérienne, avec les Indiens qui nous passent devant, la frustration de voire leur demande traitée avant la mienne, ma demande qui n'avance pas, l'impossibilité de changer quoique ce soit à cette situation ou tout semble être contre moi, sous le stress du temps qui passe et le risque de rater ma correspondance dans ce pays que je ne connais pas, et dont les règles me sont totalement étrangères. Dans ce chaos total où je me sentais totalement impuissante, j'avais deux options : soit commencer à rejeter complètement ce pays et ce peuple complètement ''fou'' pour moi, ou simplement lâcher prise.. Et lâcher prise à ce moment-là fut complètement libérateur pour moi, et me prévint d'une grande part de frustration que sait si bien créer cette Inde si imprévisible et incontrôlable...


R.I.R.E.S.

Mais est-il toujours possible de lâcher prise si facilement ? 

Que cela soit une 1ère visite ou la nième, l'Inde parvint toujours à nous pousser dans nos retranchements et toujours nous forcer à repousser un peu plus loin les limites de notre zone de tolérance et de confort.

Afin d'aider les nouveaux arrivants en Inde lors de notre présent voyage, Stéphane Chollet nous exposait avec pertinence sa théorie du RIRES : 


Rejet : l'Inde nous dérange et nous agresse par son extrême pauvreté, les conditions difficiles, les retards et imprévus à répétitions, les attentes interminables, l'inconfort, la chaleur etc. Aussi, notre première réaction est le rejet de ce pays qui nous met dans des situations que nous n'aimons pas, où nous ne faissons que subir, impuissant.. 


Ironie : lorsque rien ne se passe pas comme nous le souhaiterions, nous finissons pas atteindre notre limite de tolérance, et commençons à ressentir une tension émotionnelle intérieure de plus en plus forte... Et pour libérer cette tension, il n'y a rien de mieux que le rire : en introduisant de l'ironie, l'humour et l'autodérision.  


Réflexion : une fois les tensions émotionnelles évacuées, il est alors possible de prendre de la distance par rapport à ce que nous vivons et à apporter la lumière de la réflexion sur ce qui se passe autour de nous. Nous prenons conscience que ce pays est dans une extrême pauvreté, impliquant ainsi tout ce qui nous entoure : l'inconfort, la saleté, les mendiants, les enfants qui nous achalent constamment..


Empathie : de cette compréhension peut alors naître de l'empathie pour ce peuple qui vit dans des conditions difficiles, surtout comparativement à notre vie dorée en Occident.. Et nous comprenons que ce qui nous inconforte pendant quelques jours, les Indiens, eux, le vivent tout le temps... 


Solidarité : et de cette compréhension par l'esprit et du coeur de ce pays, peut naître la volonté d'aider ces hommes et femmes dans le besoin, qui sont comme nous, même si ils sont à l'autre bout de la Terre. 

Et enfin, une fois seulement que notre coeur s'ouvre à ce peuple nous pouvons vraiment embrasser l'Inde et avoir accès à ce qu'elle cache de plus beau, secret et spirituel.. 

L'Inde cache la lumière..


Février 2015 - 2

44 vues
 

(514)431-5248

©2019 by Minute zen. Proudly created with Wix.com